oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
29.08.2012, 08:01 - Canton de Neuchâtel
Actualisé le 29.08.12, 08:29

RER-Transrun: rien de caché et chiffres exacts

Ce document que s'est procuré "L'Express /L'Impartial", et qui porte sur les "Train /kilomètres" (TKM), montre que les CFF admettent s'être trompés lors de leur première estimation des coûts d'exploitation. Or c'est sur la base de ce document, notamment, que les quatre députés opposés au RER ont attaqué le Conseil d'Etat.

L'attaque des quatre députés opposés au projet était infondée.

Il n'y a pas de documents cachés. Il n'y a pas de surcoûts dissimulés. Les chiffres qui figurent dans le rapport du Conseil d'Etat neuchâtelois au sujet du RER-Transrun sont exacts.

Le bureau du Grand Conseil, hier en fin d'après-midi, a auditionné Claude Nicati, conseiller d'Etat en charge du dossier. Objectif: répondre aux allégations de quatre députés (les PLR Philippe Bauer, Yvan Botteron et Philippe Haeberli, l'UDC Raymond Clottu) selon lesquels le Conseil d'Etat aurait caché des documents dans le but de dissimuler des coûts supplémentaires.

Résultat des courses: "Le bureau du Grand Conseil a obtenu réponse à ses questions", indique-t-il dans un communiqué diffusé hier soir. "Il confirme que, sur la base des documents présentés et des justifications apportées, les coûts relatifs au projet de RER-TransRun, tant au niveau des investissements que du fonctionnement, ne peuvent pas donner lieu à suspicion." Le bureau ajoute que les questions évoquées hier avaient déjà été traitées au sein de la commission Transrun du Grand Conseil.

 

Eviter une instrumentalisation

 

Dans un second temps, les quatre députés sont remis à l'ordre par le biais du rappel suivant: "Un député se doit de faire part de ses interrogations lorsque celui-ci a un certain nombre de doutes sur un sujet particulier. Il peut ainsi s'en référer à l'un de ses collègues députés membre de commission ou demander des informations au gouvernement. Dans le cas présent, et au vu du contexte et des circonstances actuelles (campagne de votation), le bureau s'est trouvé contraint de se saisir de la problématique afin de limiter les risques d'incompréhension et d'instrumentalisation."

Au coeur de la polémique, selon plusieurs sources concordantes, se trouve la somme articulée par les CFF à la fin de l'année dernière au sujet des coûts d'exploitation de l'éventuel futur RER. Une somme qui ne correspond pas à celle qui figure sur le rapport du Conseil d'Etat. Et pour cause: les CFF, comme en témoigne le document que nous nous sommes procuré (voir ci-dessus), s'étaient trompés dans leurs calculs. Ils avaient en effet pris en compte un nombre total de kilomètres supérieur d'environ 24% à la réalité, avant de revoir leurs chiffres à la baisse dans un second temps.

Seulement voilà, c'est le montant erroné qui, au début de l'été, est arrivé aux oreilles des quatre députés opposés au projet...

 

"Explications à peu près convaincantes"

 

Autre montant montré du doigt par ces députés: le coût des travaux pour prolonger et surélever des quais de gare. Il y en aurait pour 25 millions de francs. Ce montant n'est pas inclus dans le budget du RER. Motif: RER ou pas, ces travaux devront de toute façon être réalisés. En outre, les communes ne participeront pas à leur financement, alors qu'elles sont sollicitées pour la réalisation du RER. Le coût de ces travaux ne peut pas et ne doit pas être inclus dans celui du RER-Transrun. Le rapport du Conseil d'Etat dit d'ailleurs explicitement que ce coût n'est pas pris en compte.

A la sortie de la séance du bureau du Grand Conseil, dont ils sont membres, Philippe Bauer et Yvan Botteron confiaient avoir reçu "des explications à peu près convaincantes" . Avant d'ajouter: "Nous nous réjouissons d'avoir pu enfin consulter les documents que nous avions demandés. Si des explications étaient si faciles à donner, il est d'autant plus incompréhensible que nous ayons dû batailler à ce point pour disposer de ces documents. Et nous continuons de penser que la réorganisation complète des transports publics dans le canton générera des dépenses qui ne figurent pas dans le projet soumis au peuple."

Claude Nicati, de son côté, s'est d'abord refusé à tout commentaire. Avant de parler d' "un faux débat sur un vrai débat" , d' "une attaque sur la forme et non sur le fond, ce qui n'enrichit pas le débat" . Il ajoutait: "Pour ma part, je reste prêt à débattre, sur le fond, de chacun des aspects du projet."

 

COMMENTAIRE PASCAL HOFER

 

phofer@lexpress.ch

 

Perte de crédibilité

 

Le comité Transrun-Non estime que le canton de Neuchâtel n'a pas les moyens de financer la réalisation du RER. C'est son bon droit que de penser cela. Ces mêmes opposants ont attaqué vivement Claude Nicati après que celui-ci a retiré à l'un des leurs, Yvan Botteron, son mandat d'administrateur des Chemins de fer du Jura. C'est de bonne guerre que d'avoir exploité cette erreur politique du ministre des Transports.

Mais les opposants, après avoir proféré au moins un mensonge - contrairement à ce qu'ils prétendent, le financement du contournement routier du Locle et de La Chaux-de-Fonds n'a rien à voir avec celui du RER -, ont commis une erreur en attaquant le Conseil d'Etat. De surcroît en se basant sur des informations partielles. Et en rendant leur démarche publique sans même attendre les explications du gouvernement.

Ils diront que c'est là aussi de bonne guerre: rien de tel que d'instiller un peu de doute au sein de la population. En particulier auprès de ceux qui ne font plus confiance dans le Conseil d'Etat.

Mais attaquer le ministre en charge du dossier et dénoncer des manoeuvres par ailleurs inexistantes, est-ce là leur seule stratégie? Leurs seuls arguments? Ça ne vole pas haut...

Avec cette attaque infondée, les opposants au RER ont perdu une partie de leur crédibilité. C'est dommage. Le débat sur un tel enjeu mérite mieux.

Par PASCAL HOFER



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free









Sondages

Réseaux sociaux

iphone

ipad

Cinéma

Annuaire de liens

Agenda