oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
25.07.2012, 12:30 - Canton de Neuchâtel
Actualisé le 25.07.12, 12:40

Quand le divorce est la seule issue

Difficile parfois de connaître sa véritable situation par rapport aux exigences de la loi ou de l'impôt.
Crédit: KEYSTONE

Pour éviter les poursuites, un retraité neuchâtelois a décidé... de divorcer.

Paul (prénom d'emprunt), un retraité neuchâtelois de 87 ans s'est remarié il y a quelques années avec une femme plus jeune. Récemment, cette dernière a trouvé un emploi. Cette nouvelle situation a fait ressortir un arriéré d'impôt.

La somme de 10'000 francs lui a ainsi été réclamée par l'Office des poursuites. Son épouse ayant repoussé un premier puis un deuxième paiement sans le dire à Paul, c'est au final 30'000 francs que le couple devait verser à l'Etat.

Suite au mariage, une ancienne dette a été réactivée, vu le salaire de sa femme. Ne pouvant pas payer et ne voyant pas d'autre issue, Paul s'est résolu à divorcer.

Aujourd'hui, c'est son épouse qui se retrouve en difficulté.

Article complet dans l'édition du 25 juillet de l'Express et l'Impartial

Par Andrea FLOREZ



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 






Sondages

Réseaux sociaux

iphone

ipad

Cinéma

Annuaire de liens

Agenda