oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
09.08.2012, 16:00 - Transrun
Actualisé le 09.08.12, 16:08

Le Nouveau parti libéral ne veut plus du RER-Transrun

Le Nouveau parti libéral ne veut plus du RER-Transrun
Crédit: KEY

Le Nouveau parti libéral (NPL) change de camp: il retire son soutien au RER-Transrun.

Le Nouveau parti libéral a fait savoir sa position sur le dossier RER-transrun dans un communiqué envoyé jeudi après-midi par son fondateur Frédéric Hainard.

La raison de ce revirement? L’annonce d’une hausse de 20% des coûts des travaux pour le tunnel de Serrières, signalée dans nos colonnes le 12 juillet dernier.
 
Le parti se dit consterné par cette nouvelle.«Compte tenu de la connaissance exhaustive des aspects géologiques de ce chantier au surplus de petite envergure, pareil dépassement ne peut que susciter les pires craintes du NPL s’agissant du projet Transrun.» 
 
Le parti remet en cause «la capacité du Conseiller d’Etat [Claude Nicati] en charge du Département de la gestion du territoire, de gérer des projets d’envergure.»
 
Le communiqué note qu’une partie du dépassement de crédit est liée à la gestion de l’excavation effectuée à double. «Ce dépassement de crédit est ainsi connu du Chef du département depuis près de 2 ans sans que jamais il n’en ait été fait mention.»
 
Aussi, le NPL dit craindre le pire pour les finances cantonales en relation avec le RER-Transrun. Le NPL appelle la population neuchâteloise à voter non au projet le 23 septembre.

Par comm-réd



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free