oubli mot de passe
login Inscription | Abonnement
21.06.2012, 11:16 - Horlogerie
Actualisé le 21.06.12, 11:35

Exportations horlogères en hausse de 16,2% en mai

Sur les cinq premiers mois de l'exercice 2012, les ventes à l'étranger du secteur horloger affichent une augmentation de 15,2% à 8,2 milliards de francs.
Crédit: ARCHIVES CHRISTIAN GALLEY

Les exportations horlogères suisses ont retrouvé de leur vigueur en mai après la croissance ralentie constatée en avril. Elles ont augmenté de 16,2% en rythme annuel pour s'établir à 1,911 milliard de francs, en phase avec le niveau du début de l'année.

Contrairement à avril, le mois de mai semble ne pas avoir  souffert d'un effet de base très défavorable, a indiqué jeudi la  Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH). Le mois précédent  avait en effet connu une progression limitée à 7,9%, pour un montant  de 1,7 milliard de francs.

Ce fléchissement survenait après un excellent premier trimestre  et neuf mois consécutifs de taux de croissance à deux chiffres.  «Nous nous attendons à une croissance plus modérée, mais difficile  de prévoir à quel moment elle va intervenir, a déclaré à l'ats  Philippe Pegoraro, chef du service économique de la FH.

«Les forts taux de 2011 ne sont pas soutenables, en termes de  production, d'investissements, de délais», explique Philippe  Pegoraro. Un ralentissement serait plutôt bienvenu car il n'est pas  souhaitable pour la branche de rester dans la surchauffe», a-t-il  ajouté.

Sur les cinq premiers mois de l'exercice 2012, les ventes à  l'étranger du secteur horloger affichent une augmentation de 15,2% à  8,2 milliards de francs. En mai, le nombre de pièces exportées est  demeuré stable à 2,5 millions (-0,5%).

L'acier en retrait

Les garde-temps en or ont à nouveau apporté la principale  contribution à la bonne performance. Cette catégorie a progressé de  35,5% à 700,2 millions de francs.

Les articles en acier et bimétalliques, les plus écoulés en  termes de volume, ont retrouvé une croissance modérée de 7,5% à  654,3 millions de francs. Ces produits avaient accusé en avril une  baisse de 4,5%, la première depuis plus de deux ans.

Les différents segments de prix présentent en mai une évolution  hétérogène, souligne la FH. Les montres de plus de 3000 francs (prix  export) ont progressé de 28,7% et les volumes de 17,9%, le très haut  de gamme s'étant particulièrement distingué. A l'autre bout de  l'échelle, les montres de moins de 200 francs ont reflué.

Ralentissement confirmé en Chine

Les tendances des mois précédents se poursuivent sur les  principaux débouchés et le rythme a continué de ralentir en Chine.  Les ventes vers Hong Hong, premier marché des horlogers suisses, ont  crû de 27,1% à 407,6 millions de francs et de 13% à 146,7 millions  vers la Chine continentale.

Cette évolution devrait se confirmer les prochains mois, dans la  mesure où les effets de base seront particulièrement défavorables,  anticipe la FH.

Les envois vers les Etats-Unis, second débouché, se sont  ressaisis et enregistrent une hausse de 10,6% à 197,9 millions de  francs, après un recul de 3,5% en avril. Le cours ascendant se  maintient au Japon (+51,8% sur un an) à 105,3 millions de francs.

En Europe, le marché français, quatrième en importance globale,  s'est encore détérioré (-3,2%) tandis que l'Italie s'est reprise  (+19,5%). L'Allemagne, troisième débouché européen, affiche quant à  elle une croissance de 34,5%.

Source: ATS



0 commentaire
Publier un commentaire

Veuillez vous identifier pour poster un commentaire sur le site

Adresse e-mail
Mot de passe

Oublié votre mot de passe ?      Créer un compte web free





 





Agenda

Annuaire de liens

Cinéma

E-paper

ipad

iphone

Réseaux sociaux

Sondages